Musée Miho

A un peu plus d'une heure de Kyoto, le musée Miho, enfouis au fin-fond des montagnes est un trésor d'art et d'architecture. Une excellente excursion culture.

Une excursion art et nature depuis Kyoto

Non loin de Kyoto, camouflé dans la forêt sur les hauteurs des montagnes de Shiga, se trouve le musée Miho.

A juste un peu plus d'une heure de transport depuis l'ancienne capitale, le musée offre l'occasion d'admirer une architecture sophistiquée qui se fond avec la nature environnante. 

Une collection riche et de qualité

Fondé en 1997 par Mihoko Koyama, alors une des femmes les plus riches du Japon, la collection a commencé par des ustensiles de thé, des pièces d'art Shinto et bouddhiques, des calligraphies et des céramiques, puis s'est étoffé avec des œuvres antiques venant d'Europe, d'Égypte et des Amériques, pour constituer la collection éclectique et impressionnante d'aujourd'hui. Certaines de ces œuvres, comme la statue d'or et d'argent du dieu égyptien Râ, ou le Bouddha miséricordieux pakistanais pourraient tout à fait se trouver dans les plus grands musées internationaux.

Dans les salles dédiées à la Chine et à l'Asie du Sud-Est on peut explorer les nombreuses influences de la culture persane sur l'art chinois et visualiser la route de la propagation de la religion bouddhiste.

Le musée abrite également de très intéressantes expositions temporaires. 

Une architecture remarquable par I. M. Pei

C'est l'architecte de renom I. M. Pei, connu pour avoir conçu la pyramide du Louvre, qui est à l'origine du concept derrière le musée Miho. À l'image de Shangri-la, la structure s'intègre dans le paysage sauvage de la montagne. L'intérieur du musée reflète également ce thème de la fusion avec la nature, en alignant l'acier avec d'autres matériaux bruts comme la pierre, tout ceci entrecoupé de vues panoramiques magnifiques sur la vallée en contre-bas.

L'entrée du musée est gratuite pour les enfants jusqu'au collège.

Dernière admission à 15:00.

Localisation


Musée Miho

A partir de
18 € par personne