Takigyo, le rituel de la cascade

Pratique bouddhique millénaire, le rituel de la cascade purifie les âmes, conjure la mauvaise chance et rapproche des dieux de la nature.

Une forme de méditation extrême

Le takigyo (à prononcer takiguio) est une forme de méditation, mais au lieu d'être assis dans un temple, vous êtes sous une cascade où une eau généralement très froide tombe de tout son poids sur vous. Cette pratique sert à tester ses limites, sa force mentale et physique, et se redécouvrir dans des conditions extrêmes.

Si le moment où vous vous glissez sous l'eau froide est loin d'être agréable en soi, les gens qui en ont fait l'expérience attestent tous de se sentir rafraichis, plus sereins, distancés des petits problèmes du quotidien, avec un regain d'énergie.

Le rituel de la cascade

Le takigyo est une pratique ancestrale. Pendant longtemps, elle fut réservée aux ascèses, les moines bouddhistes, les prêtres shintoïstes ou encore les Yamabushi (moines des montagnes). Bien que popularisé récemment auprès des personnes non pratiquantes, le rituel perdure, et le takigyo se pratique accompagné d'une série de gestes et coutumes. Il y a la prière avant d'entrer dans la cascade, et le fait de porter les vêtements blancs (ici, des "karate-gi") symboles de pureté.

Profitons-en pour rappeler que les Japonais ne sont pas sectaires en matière de religion, et que les pratiques religieuses shintoïstes ou bouddhistes sont ouvertes à tous, athées, agnostiques ou pratiquants d'une religion autre, car celles-ci relèvent plus de la coutume ou de l'expérience de vie, que du signe d'appartenance religieuse.

Un moment serein au cœur de la nature

Le nom de la cascade où vous ferez l'expérience du takigyo, Yuhi no Taki, signifie "la cascade du coucher de soleil", en raison de sa beauté au soleil couchant. Elle se trouve enfouie dans la montagne autour du parc national de Hakone (connu pour ses sources thermales), entre Odawara et le Mont Fuji. C'est au beau milieu d'une nature sauvage que vous ferez l'expérience du takigyo.

Près de la cascade se trouve un autel dédié au dieu immuable Fudo-Myo et Amida Nyorai, le dieu de la lumière infinie. La cascade dont les parois sont faites de lave, fournit un flot d'eau continu toute l'année.

Pour tous et accessible depuis Tokyo

Le rendez-vous se fait à la gare de Shin-Matsuda, environ 1 h 20 depuis la gare de Shinjuku, sur la ligne Odakyu. Ensuite vous prendrez la voiture avec les organisateurs et les autres participants pendant 20 min pour accéder enfin à la cascade.

L'activité est accessible à tous, hommes, femmes, de tous âges, mais assurez-vous que vous êtes en bonne santé et que votre corps supportera l'eau froide. Veuillez ne pas boire d'alcool la veille, et pour les femmes, ne pas être enceintes.

À apporter :

Maillot de corps, débardeur, ou maillot de bain à porter sous le karate-gi

2 serviettes

Chaussures qui ne craignent pas l'eau et que vous garderez aux pieds sous la cascade (évitez les sandales, il faut des chaussures fermées et qui tiennent aux pieds)

* Le français ne faisant hélas pas partie des langues prévues pour cette activité, veuillez noter qu'elle aura lieu en anglais.

Localisation


Takigyo, le rituel de la cascade

78 € par personne