L'art du bonsaï

Initiez-vous à l'art séculaire du bonsaï et toutes ses subtilités dans un cadre authentique à Tokyo.

Les bonsaïs, l'art de la miniaturisation au naturel

Nous enseignant l'humilité face au temps, les bonsaïs sont porteurs d'une mémoire et d'un héritage séculaire. Signifiant littéralement "plante cultivée dans un pot". L'arbre qui en est l'objet est miniaturisé utilisant des techniques de taille des branches et racines, et par la gestion des apports nutritifs). Les feuilles, ou les aiguilles dans le cas des conifères sont également nanifiées.

Le bonsaï est une pratique d'origine chinoise, introduite au Japon à l'époque Heian, qui est aussi l'époque ou le bouddhisme pénètre au Japon. Adoptés par l'aristocratie et vite élevés au rang d'art, ils symbolisent l'éternité et l'harmonie entre l'homme et la nature. L'art du bonsaï a été pendant longtemps réservé à la noblesse et au clergé, mais sa pratique se popularise au XIVᵉ siècle, et finit par se faire connaitre dans le monde entier surtout après la seconde guerre mondiale alors que les bonsaïs sont importés massivement du Japon. 

Une quête esthétique de longue haleine

Toutes sortes d'espèces d'arbres peuvent devenir bonsaïs et être entretenus en intérieur comme en extérieur. Le but est artistique, la recherche d'une esthétique parfaite.

La forme des branches est modelée par la taille (coupe régulière des bourgeons et des débuts de branche), ou par des ligatures de branches, ou encore par l'orientation du pot (favorisant la croissance dans une certaine direction).

Il existe de nombreux différents types de bonsaïs, catégorisés par leur forme. Quelques exemples : un bonsaï dont le tronc est droit sera un chokkan, un tachiki aura des courbures à son tronc, un bonsaï qui semble tomber d'une falaise s'appellera un kengaï, et un bonsaï cultivé dans un pot incliné, une fois le pot remis à l'horizontal aura l'impression d'avoir été battus par les vents et d'avoir l'apparence d'un arbre penché, et sera un shakkan ou un fukingashi, etc.

Shunka-en, le musée du bonsaï

Avec cette activité, vous aurez la chance de tout apprendre sur les bonsaïs dans un cadre authentique. Vous vous rendrez au Shunka-en dans l'arrondissement d'Edogawa à Tokyo, un jardin-musée, consacré au bonsaï, fondé par Kunio Kobayashi, maître bonsaï depuis 30 ans, titulaires de nombreux prix, et qui se consacre à répandre la culture du bonsaï dans le monde entier, en partie grâce à ses nombreux apprentis venus de partout dans le monde.

Du petit étang à la maison construite dans le style des pavillons de thé, en passant par les multiples bonsaïs qui peuplent le jardin, en franchissant la porte, vous entrez dans un monde de sérénité et d'harmonie. Avant ou après votre visite, profitez-en pour regarder la grande collection de livres, les amphores antiques et les estampes dédiées à la beauté et à l'harmonie des bonsaïs.

L'activité durera environ 1 heure et vous n'avez besoin de rien apporter. Il n'est pas coutume de ramener le bonsaï avec soi, notamment en raison des difficiles démarches administratives pour le ramener au pays. Mais si vous souhaitez emporter le bonsaï après votre activité, moyennant des frais supplémentaires, veuillez nous le faire savoir.

* Le français ne faisant hélas pas partie des langues prévues pour cette activité, veuillez noter qu'elle aura lieu en anglais.

Localisation


L'art du bonsaï

42 € par personne